Rencontre “Jean Jaurès et le syndicalisme”

Hommage  du syndicat pour le centenaire de l’assassinat de Jean JAURES par un nationaliste factieux favorable à la guerre.

JEAN JAURES ET DES SYNDICALISTES DE CARMAUX
JEAN JAURES ET DES SYNDICALISTES DE CARMAUX

Le patio de la CGT à Montreuil accueille, mardi 17 juin, une journée sur le thème “Jean Jaurès et le syndicalisme, une pensée et une action sociale”.

Jean Jaurès à consacré un grand nombre d’écrits et de discours au mouvement ouvrier et au syndicalisme. L’action sociale et revendicative, grève, mutualisme, coopérative, gestion ouvrière… sont pour lui sources d’inspiration et d’action pour “réaliser l’humanité”

Ce partisan de la “transformation de la propritété individuelle capitaliste par la propriété sociale” fut, peu de gens le savent, un infatigable travailleur de l’unité socialiste et ouvrière. Dans ce but, il noua des liens privilégiés avec la CGT de l’époque. Le fondateur de l’Humanité offre une tribune régulière à la Confédération dans son journal.

Un siècle après l’assassinat de Jaurès, connaître l’histoire de ses relations avec le syndicalisme, loin de tout emballement sentimental, tel est l’objet de la journée d’étude organisée, le 17 juin à Montreuil(*), par l’Institut CGT d’histoire sociale et l’Humanité avec la participation de Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT et Patrick Le Hayric, directeur de l’Humanité