Au vu de la situation d’urgence, la CGT Educ ‘ Action et la CGT NMCA , se sont rencontrées rapidement afin d’élaborer un communiqué commun .

Nous allons discuter très rapidement avec les parents d’élèves FCPE et d’autres syndicats .

Vous trouverez ci joint le premier communiqué .

La bataille n’est pas finie .

 

 

Télécharger (PDF, 363KB)

tpe

Elections dans les TPE : ILS VOUS RESTENT ENCORE 8 JOURS !!!!
« Le premier acteur de la campagne c’est toi !!!!

Les élections dans les Très Petites Entreprises (moins de 11 salarié (e)s) vont se dérouler entre le 30 décembre 2016 et le 13 janvier 2017.

Tou(te) s les militant(e) s et syndiqué(e) s CGT doivent être dans la campagne!

Nous avons tous autour de nous dans la famille, des amis, des voisins, etc.. des salarié(e) s qui travaillent et votent au TPE… parlons leurs de la CGT.

Ces élections sont importantes pour tou(te) s les salarié(e) s que ce soit pour les négociations de branche ou pour le nombre de conseillers prud’hommes.

Soyons tou(te) s dans cette bataille de la représentativité que sont les élections TPE ci-dessous le lien vidéo 3mn sur ce que sont les enjeux des élections TPE

la commission administrative paritaire ” avancement” de nos trois collectivités a été repoussée de mi-décembre à janvier .

à ce jour aucune date n’a été fixée par les employeurs. Nous allons demander une date précise sachant qu’il nous a été affirmé que les postes normalement ouverts en 2016 seraient maintenus.

Vigilance les camarades, vu que les paroles des politiciens de notre ” belle ” côte d’Azur est de peu d’intérêt comme les écrits, référons nous à la Bourse du travail de la place St François….

Jeudi 18 et vendredi 19 mai 2017

Au CLAJ-Centre de Loisirs et d’Animation Jeunesse de Cimiez

26, avenue Scuderi à NICE

2 Ans sont déjà passés depuis le dernier congrès de notre syndicat en 2015.

Des luttes importantes ont été menées.

La Fonction Publique, les agents publics et leur statut sont au cœur même d’une attaque sans précédent.

On nous promet des milliers de suppression de poste.

On nous menace de faire disparaitre le statut de la fonction publique qui est, pour nous, la garantie de pouvoir exercer nos missions en respectant la neutralité et l’égalité envers les citoyens.

Dans nos trois collectivités, nous assistons une diminution de plus en plus forte des moyens.

Nous assistons aussi à une dérive de la gouvernance qui conduit à la perte du sens du travail et à une remise en cause de la compétence des agents.

Chacun peut voir la dégradation de ses conditions de travail.

Chacun, dans son service, constate que de plus en plus de non titulaires sont embauchés sur des postes vacants, pour des emplois permanents. Comme les retraités, chacun constate que son pouvoir d’achat baisse.

 

Aussi, retient bien ces dates pour pouvoir participer à ce Congrès, pour faire le bilan et construire ensemble, par le débat, notre CGT pour les 2 ans à venir.

congres-nmca-logo-blanc-redimensionne

 

Une journée d’action interprofessionnelle et intersyndicale

est prévue pour le 8 octobre prochain.

Vous trouverez en fin d’article le communiqué commun CGT, FSU, SOLIDAIRES pour cette journée, ainsi que la pétition à signer.

Depuis le début de l’été, une campagne de pétition sur l’augmentation des salaires, fait le tour des salarié (e)s).

Au-delà, de notre capacité à signer et à faire signer, il s’agit, pour chaque syndiqué, d’aller au contact de ses collègues de travail et d’entamer un débat sur nos propositions, pour sortir de la crise autrement que par la perte du pouvoir d’achat que chacun constate quotidiennement, la réduction de la solidarité et de l’action sociale. Dans la fonction publique, le point d’indice est bloqué depuis 2010. Le gouvernement vient d’annoncer que cette mesure durera au moins jusqu’à 2017. Cette campagne de pétition doit servir de tremplin pour que la journée d’action du 8 octobre soit un succès.

La répartition des richesses, en France, est de plus en plus inégale : les salaires, les pensions, les minimas sociaux stagnent. La protection sociale est malmenée par une politique de bas salaires, de chômage et de cadeaux aux entreprises notamment par une exonération croissante des cotisations sociales qui diminue les ressources de notre protection sociale.

Les conséquences des politiques menées sont graves :

  • nos salaires, nos pensions, nos ressources sont trop bas pour vivre correctement ;
  • les diplômes et les qualifications ne sont pas suffisamment reconnus et rémunérés ;
  • notre protection sociale couvre de moins en moins nos besoins face aux aléas de la vie.

Augmenter les salaires, les pensions, les minima sociaux, c’est indispensable vivre décemment. C’est un élément essentiel pour relancer la consommation des ménages, renforcer notre système de protection sociale et sortir de la crise économique et sociale, que connait le pays depuis plusieurs années.

Remettre la protection sociale au cœur de la politique économique, c’est protéger notre santé, notre retraite, notre famille. C’est permettre de vivre dignement et en bonne santé à tout âge.

Pour signer ou voir le tract cliquez sur chaque phrase :

 1) PETITION EN LIGNE :

2) En format papier

3) LE TRACT COMMUN CGT, FSU, SOLIDAIRES

 

 

 

 

1 2 3 5

ArchiveS